Consacrez-vous chaque jour de votre temps à votre proche ou à votre enfant atteint dans sa santé ? Grâce à vous, votre proche peut-il vivre à la maison ? Alors oui, vous êtes proche aidant. Une tâche exigeante qui ne vous laisse pas beaucoup de temps pour penser à vous.

Ai-je choisi d'être proche aidant ? Qu'est-ce qui me donne la force de relever ce défi ? Et ma vie ?

Quelques pistes pour réfléchir et pour agir.

Acquérir des compétences, trouver des ressources

Accompagner son enfant, son conjoint, son frère ou sa sœur au plus près de ses besoins et de ses capacités, quel défi jour après jour !

Il existe des appuis pour accomplir cette belle et parfois difficile tâche.

Concilier travail et rôle d'aidant

Organisation quotidienne, relation avec l'employeur, aménagements de son poste, aspects financiers, droits: les questions sont nombreuses quand on doit tout concilier.

Rien que pour soi

Quand on est entièrement dévoué-e à son conjoint ou à son enfant, penser à soi-même passe souvent au second plan. Pourtant sa propre santé, physique et morale, est une précieuse allliée.

Pour les enfants qui côtoient le handicap d'un proche

Frères et sœurs d'un enfant handicapé, enfants dont un parent est en situation de handicap, il arrive aussi que les enfants soient confrontés au handicap d'un proche. Pour eux il existe également des soutiens.

​​

Je m'informe

3 à 4 SMS/an des informations brèves, pratiques et utiles

4 newsletters/an, un bon moyen de rester en contact

Une question à poser, une info utile à partager, une problèmatique à soulever ? J'utilise le formulaire